Votre entreprise d'isolation phonique et thermique à Niort (79) et La Rochelle (17)

Laine et fibre de bois

Comment est fabriquée la fibre et la laine de bois ?

La fibre et la laine de bois sont des matériaux isolants fabriqués à partir d’un procédé de défibrage, déchiquetage et séchage de restes de branches ou de troncs n’ayant pas une grande valeur commerciale trouvant ainsi une valorisation écologique.

 

Quelles sont les propriétés thermiques de la fibre et de la laine de bois ?

Conductivité thermique : entre 0,038 W/mK et 0,042 W/mK (performances conservés même avec un taux d'humidité relative dans l'air important)

Temps de déphasage : 10h environ (vrac et panneaux semi-rigide)

Comportement au feu : M1 ininflammable

Densité : de 30 kg/m3 à 40 kg/m3 (vrac) / 50 kg/m3 (laine de bois) / jusqu'à 800 kg/m3 pour des panneaux rigides de contreventement

Durée de vie : une 50aine d'année

Recyclage : réutilisable ou compostable

Perméabilité à la vapeur d'eau : >μ= 1 à 2

Capacité hygroscopique : capte et restitue très bien l'humidité ambiante sans perdre ses performances thermiques. Pour les panneaux de fibre rigides, après ajout de paraffine, ceux-ci deviennent hydrophobes mais garde leur propriété perspirante

Isolation phonique : très bon isolant phonique

Résistance au tassement : absence de tassement des panneaux

Traitement insectes/champignons/moisissures : 

Coût : €

 

Quel est l'impact sur la santé et l'environnement de la fibre et la laine de bois ?

Émission dans l'air intérieur : Classe A+

Énergie grise : 50 kWh/m3 (vrac) à 3 800 kWh/m3 (panneaux rigides)

Cet isolant est issu de la valorisation des déchets (branches, troncs, sciures, copeaux) non conformes aux standards commerciaux. Il contient donc peu de traitement avant valorisation et ne vient pas de pays éloignés. Provenant de forêts FSC ou PEFC, c’est un matériau écologique et durable.

L’énergie grise est un concept apparu dans les années 70, il détermine la quantité d'énergie nécessaire au cycle de la Durée de Vie Totale (DVT) d'un matériau ou d'un produit : production, extraction, transformation, fabrication, transport, mise en œuvre, utilisation, entretien et à la fin recyclage ou destruction. Chacune de ces étapes nécessite de l'énergie, qu'elle soit humaine, animale, électrique, thermique ou autre. En cumulant l'ensemble des énergies consommées sur l'ensemble la DVT, on peut prendre la mesure du besoin énergétique d'un matériau ou d'un produit qui s’exprime en kWh/kg (ou Mj/kg). Cette connaissance peut guider ou renseigner les choix notamment en vue de réduire l'impact environnemental. On trouve les détails de certains matériaux déclarés dans les fiches FDES.

 

Comment est conditionnée la fibre et la laine de bois ?

La laine de coton existe sous forme de :

  • En vrac : c’est de la fibre de bois à l’état brut à laquelle on ajoute un traitement ignifugeant, fongicide et biocide. Sa mise en place est manuelle ou en soufflage mécanique dans les combles.

  • En panneaux semi-rigide "laine de bois" : La laine de bois est aussi de la fibre de bois mais celle-ci est plus longue et la densité des panneaux liés avec du polyester est beaucoup plus légère (jusqu’à 8 fois moins compact). Ces panneaux sont plus souples mais suffisamment rigide pour tenir derrière une cloison et ne subissent pas de tassement dans le temps. Il n’y a donc pas de perte de performance avec la fibre de bois au fil des années. Ils servent aussi bien dans l’isolation des murs que les toitures ou les planchers intermédiaires.

  • En panneaux rigides "fibre de bois" : ce sont des fibres qui sont transformées en panneaux rigides. Elles sont assemblées soit à l’aide d’une résine, qui lorsqu’elle est passée au four entre 120 et 200°C lie les fibres entre elles (fabrication sèche), soit grâce à la lignine du bois qui après broyage des fibres et addition d’eau joue le rôle de colle pendant la cuisson à haute température (fabrication humide naturelle). La première méthode accepte des panneaux plus résistants et épais que la deuxième pour laquelle il faut coller des panneaux entre eux pour obtenir des épaisseurs plus importantes. De plus, malgré la présence de colle, ils sont moins gourmands en énergie grise. Lors de la cuisson, les fibres sont passées sous presse afin d’obtenir des panneaux plus ou moins denses (ce qui augmente la résistance au feu). Ces panneaux de fibres de bois sont utilisés dans l’isolation des sols, murs ou toitures. Est ajouté à certain panneau lors de la fabrication, de la paraffine ce qui leur confère la propriété d’être étanche à l’eau. Ceux-ci peuvent servir de pare-pluie ou de support d’enduit extérieur. La fibre de bois est surtout utilisée en Isolation Thermique par l'Extérieur (ITE) ou par l'intérieur (ITI).

 

LIENS UTILES

KanopY utilise pour l'isolation la laine de bois Steico (Vidéo Steico)

Certificat ACERMI de la laine de bois Steico flex F

Fiche technique de la laine de bois Steico flex F

 

© 2016 KanopY
eco artisan rge de la rénovation énergétique de l'habitat de Niort à La Rochelle
Création, design & référencement par Marjolaine NICOLAS-LANGLOIS